Fondation

Historique

Histoire de la FONDATION POUS à Collioure

COLLIOURE a représenté pour les artistes peintres et les sculpteurs, durant la première moitié du XXème siècle, ce qu’ont représenté dans les années 1960-1980 Saint TROPEZ pour les artistes de cinéma et le show business.

Il fallait s’y faire voir, et y être reconnu.

Peu avant 1900, la famille POUS acquiert et exploite un café bordant le DOUY, face au château des Templiers (actuel Château Royal à Collioure). Cet établissement s’appelait le : « Café des Sports ».

En1905, Matisse s »installe avec sa famille à l’auberge de Rosette, près de la gare  et y travaille jusqu’en  1914.

Derain est déjà sur place et Maillol est à Banyuls  où il vient de quitter la tapisserie pour la  sculpture.

Pendant que Mme Matisse et Mme Maillol font de la couture ensemble, Maillol présente Matisse et Derain à Monfreid (aventurier et écrivain célèbre).

De son côté, le jeune René POUS  va à l’école avec le fils Matisse.

En 1910, Henri-Jean-Guillaume Martin, toulousain, connu pour ses œuvres exposées au Capitole habitait la première maison de la rue Bellevue, la dernière étant celle du peintre Henri Marre (montalbanais d’origine)

Tous les deux se situant dans leur œuvre entre l’impressionnisme et le pointillisme.

Toujours en 1910, Picasso va travailler l’été à Cadaquès avec Derain et l’année suivante à Céret avec Braque (cubisme analytique)

Dans les mêmes années, Albert Marquet, l’ami fidèle de Matisse, habite lui aussi Collioure.

En 1925, René POUS reprend le café des Sports.

En 1942, Fernand Roux achète un appartement sur le port avec Sita, son épouse qui est la 3ème sœur des célèbres « Sœurs CARITA  » qui ont tenu l’un des plus célèbres salons de coiffure parisien de l’époque.

En 1948, Dufy est à Collioure.

De 1950 à 1952, Picasso installe sa famille à la Miranda, annexe de chez POUS.

De 1953 à 1957 Salvador DALI se rend fréquemment à Collioure où il retrouve l’ambiance de « fêtes » qu’il adore.

En 1950, Fernand Roux séjourne à Nice où vit son oncle, le coiffeur de Matisse.

Matisse (jusqu’à sa mort, en 1954) devint le mentor de Fernand ROUX durant toutes les dernières années de sa vie.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s